Partagez | 
 

  Les créatures d'élevage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zilla



Personnages RP :
ZACKARITO FOX

MAXIMUS


MessageSujet: Les créatures d'élevage.   Mer 16 Déc - 19:30


Les créatures d'élevage

Sont répertoriées ici les créatures présentent à l'état sauvage mais qui peuvent être domestiquées.  



BELHOVROIS (♂), BELHOVROISE/JUMENT (♀), BELHOVROIS/POULAIN (Petit)   

DENSITÉ : MOYENNE (on en trouve nettement plus à Belhovre qu'ailleurs mais il s'est répandu et est relativement commun à toutes les îles)

AGRESSIVITÉ : FAIBLE

HABITAT :Élevé à Belhovre. Animal d'élevage non présent à l'état sauvage.

ALIMENTATION : Régime Herbivore.

ESPÉRANCE DE VIE : Estimée à 30 ans.

DESCRIPTION PHYSIQUE : Grands, les belhovrois font en moyenne 1m90 au garrot, les plus grands pouvant atteindre facilement 2m10. Musclés, dociles, endurants et résistants ce sont des chevaux très prisés qui sont considérés comme l'une des meilleurs races de Belhovre. On trouve les trois robes suivantes : Alezan, Noir et Bai, presque toujours agrémenté d'une liste blanche. L'élément distinctif du belhovrois constitue en une multitude de mèches blanches dans la crinière. Seule race à présenter une telle démarcation, il est même reconnu que l'on peut déterminer la pureté du sang belhovrois en fonction de la quantité de mèches blanches dans la crinière et la queue. En effet on estime que la pureté est maximale quand moins de la moitié des crins sont blancs, mais plus que le quart.

L'allure générale du belhovrois est régulière, efficace et parfaitement dessinée. Les attaches sont sûres et marquées mais d'une élégance certaine. D'une indéniable robustesse lui permettant d'être aussi à l'aise sur un terrain plat qu'en terrain accidenté, l'animal est connu pour son endurance et sa régularité. Les standards de la race parlent d'une élégance sauvage, ni trop fine ni trop large si bien qu'il en est presque difficile de deviner ce dont il est question… jusqu'à ce que l'on aperçoive la créature dont ils parlent. Solidité, élégance et intelligence sont les maîtres mots mais il ne faut jamais oublier qu'un belhovrois est avant tout un animal noble qui a été longtemps sélectionné pour représenter un idéal bien précis. Somptueux, magnifique… il n'est rien moins que parfait. Du moins ce sont les mots que préfèrent employer les adeptes de la race.

DESCRIPTION DU CRI : Hennissements et autres sons attribuables au cheval font parti de sa gamme sonore.

DENRÉES UTILISABLES :
-Les crins : ils sont prisés pour confectionner les archets de violons et autres instruments à cordes frottées. Certains s'en servent également dans la confection de tissus à l'image de ceux de n'importe quel cheval.

COMPORTEMENT : Destiné aux plus riches et aux meilleurs cavaliers – car le belhovrois n'est pas un animal destiné à toutes les mains – il n'a pas un caractère facile et n'est définitivement pas adapté aux débutants. S'il ne fait preuve d'aucune agressivité ou de violence, il peut faire preuve de caractère. D'aucun prétendent qu'il choisit son cavalier et décide de l'accepter ou non selon sa convenance. Remarquablement intelligent et capable d'une fidélité à toute épreuve, le belhovrois est donc un choix tout désigné pour celui cherchant un animal solide, élégant et sûr. Car le détenteur d'un de ces animaux ne sera jamais déçu.
Tout comme les autres chevaux, le belhovrois vit en harde et un étalon peut s'entourer de plusieurs juments. Celles-ci peuvent avoir jusqu'à deux poulains par gestation.

DOMESTICATION ET UTILISATION(S) : Vivant exclusivement à l'état domestique, le belhovrois n'existe donc pas à l'état sauvage. C'est un animal de monte et seulement cela. Jamais l'un de ces nobles animaux ne sera employé comme une vulgaire bête de somme. Il est souvent retrouvé chez les mésorians les plus riches en raison de son coût.

POINTS FORTS :
- Sa rapidité : il peut faire de vraie pointe.
- Son endurance : même si il ne peut pas tenir une vitesse élevée trop longtemps, il reste endurant au trot ou petit galop.
- Sabots : Il se servira de ses sabots pour se défendre en ruant et en se cabrant.
- Intelligence : Non négligeable et qui peut surprendre un adversaire ne s'y attendant pas. En effet, le belhovrois démontre une plus grande intelligence qu'un « simple cheval ».

POINTS FAIBLES : Aussi capable qu'il soit de se défendre, le belhovrois n'en reste pas moins un animal et qui plus est, l'un de ceux qui appartiennent à la catégorie des « proies ».
- Peureux et méfiance : il reste un animal grégaire qui peut être effrayé facilement.
- Évaluation des distances : avec son champ de vision limité, il a du mal à évaluer les distances. Il peut toutefois détecter des mouvements à une distance suffisamment éloignée.

AUTRES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : Aucune.
- Image deTthunderbulletz [Voir en grand] -
- Fiche proposée par Kellen Dent-de-Sabre et Le Créateur. Pour les questions les poser dans La FAQ sur l'univers -

Lien de cette fiche :
Code:
http://archipel.forums-actifs.com/t29-divinites-et-creatures#belhovrois


BERGER ÉPELIEN (♂,♀, petit)

DENSITÉ : MOYENNE (on en trouve nettement plus à Épieux qu'ailleurs mais il s'est répandu et est relativement commun à toutes les îles).

AGRESSIVITÉ : FAIBLE à FORTE

HABITAT : Natif d'Épieux, le berger s'est étendu à toutes les îles, il n'est donc pas rare de le retrouver aux ordres d'un berger qu'il soit de Belhovre ou d'Opale. On ne le trouve normalement pas à l'état sauvage à moins qu'il ne se soit sauvé pour cause de mauvais traitement ou ait été abandonné.

ALIMENTATION : Omnivore .Comme tout chien, le berger épelien est omnivore avec une préférence pour la viande. Il peut chasser lui-même sa pitance s'il y est habitué mais ne vous étonnez pas si un jour vous le croisez en train de manger un fruit, un légume ou une quelconque plante sauvage. Surveillez malgré tout qu'il n'ingère pas de poison par mégarde, c'est déjà arrivé bien que ce soit rare.

ESPÉRANCE DE VIE : Au très grand maximum vingt ans. En moyenne le berger vit douze ans, rarement plus mais des spécimens de dix-huit ans ont déjà été recensés.

DESCRIPTION PHYSIQUE : Employé aussi bien pour garder les Lampagas que les Yelko et autres animaux, le berger d'Épieux est un animal incroyablement imposant au caractère parfaitement adapté à son travail. Mesurant approximativement entre 75 et 85 centimètres au garrot, il pèse environ 75 kilos en moyenne. Son pelage peut exprimer toutes les couleurs et toutes les variétés si bien qu'on trouve vraiment de tout. Particulièrement impressionnant à plus d'un titre, c'est un animal qui ne convient pas à toutes les mains et encore moins à tous les espaces (entendez là, les petites habitations ou les cages trop étroites).
De grosses pattes, un collier de fourrure semblable à une crinière autour du cou, des mâchoires épaisses et un museau relativement court, tout dans la silhouette du berger est étudié pour allier force et vitesse. Ses mâchoires puissantes sont garnies de crocs acérés qui n'ont rien à envier à celles d'un loup, sa silhouette en revanche est plus épaisse, plus massive mais il n'en est pas moins agile.

DESCRIPTION DU CRI : Le berger épelien aboie, grogne, gronde et hurle à l'instar du chien et du loup.

DENRÉES UTILISABLES :
-La fourrure : elle peut être utilisée mais ce n'est pas une utilisation très étendue.

COMPORTEMENT :
S'il peut se montrer redoutable gardien et capable d'user de ses mâchoires d'acier, le berger épelien est avant tout un animal sociable et joueur au caractère particulièrement pétillant et malicieux. Câlin et fidèle jusqu'à la mort, il se révèle être un excellent compagnon pour les grands et les petits qu'il surveillera attentivement. Son instinct de garde et de troupeau est profondément inscrit dans ses gênes ce qui en fait un piètre animal de compagnie lorsque son travail ne se résume qu'à occuper la maison en l'absence de ses maîtres. Ayant besoin d'activité, d'exercice et surtout de dressage – qu'il adore tout particulièrement – c'est donc avant tout le fidèle compagnon des bergers ou de quelques travailleurs ne craignant pas d'avoir à l'emmener avec eux.
Comme son gabarit l'indique, c'est un animal sûr de lui et adapté à la garde de troupeau en milieu dangereux. Élevé et sélectionné pour son instinct de garde et de protection, il n'hésite pas à se jeter entre un lampaga et un smilodon affamé même si ses chances de survie devaient être quasiment nulles voire inexistantes.
Ce qu'il faut retenir, outre son aspect gardien de troupeau, c'est que c'est un grand enfant dans un corps imposant. Affectueux, sociable et doux, c'est un animal particulièrement gentil avec la race humaine même si chaque individu aura un caractère différent comme pour tout un chacun. Mais ils ne sont pas à l'abri de la violence et l'on commence à entendre parler de combats de chiens opposant parfois des bergers épeliens. Rien n'est confirmé mais une telle cruauté soulève le cœur de bien des gens tant le bon caractère de ces animaux est reconnu partout à travers Archipel.

DOMESTICATION ET UTILISATION(S) :
Comme précisé plus haut, le berger épelien est employé dans la garde de troupeau. Il est également possible de le trouver à l'état de gardien d'une maison ou d'un espace défini vu qu'il est très bon aussi dans cette discipline. Comme animal de compagnie il n'est pas destiné à tout le monde car il nécessite beaucoup d'attention, de dressage et d'espace. Lors de garde de troupeaux dans une zone pouvant contenir de gros prédateurs comme le smilodon, il est recommandé d'en avoir deux au minimum car il est peu probable qu'un animal seul vienne à bout de son adversaire sans y laisser sa vie et donc laisser le troupeau sans protection.

POINTS FORTS :
- Courageux : il est prêt à se jeter entre un smilodon et le troupeau qu'il protège.
- Force : très fort autant physiquement que dans sa morsure.
- Rapidité/agilité : il est habitué à négocier des terrains difficiles, notamment sur Épieux
- Résistance/endurant : à cause de son environnement naturel et de la vie rude qu'il mène par conséquent, il est robuste, résistant, endurant .
- Loyauté : loyal à son maître et à sa famille s'il en a une, jusqu'à la mort.

POINTS FAIBLES :
- Fougue : peut être stupide du fait de sa fougue naturelle qui peut le pousser à commettre de graves erreurs et à se mettre en danger.
- La bêtise : une intelligence limitée qui peut donc être utilisée contre lui.
- Peureux : l'instinct grégaire qui peut l'effrayer vis à vis de ce qu'il ne connaît pas (bruits forts, feu, etc)

AUTRES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :/

- Image de Umbrafen [Voir en grand] -
- Fiche proposée par Kellen Dent-de-Sabre. Pour les questions les poser dans La FAQ sur l'univers -

Lien de cette fiche :
Code:
http://archipel.forums-actifs.com/t29-divinites-et-creatures#berger



GRIFFO (♂), GRIFFONE (♀), GRIFFOINS (Petit)  

DENSITÉ : MOYENNE

AGRESSIVITÉ : MOYENNE

HABITAT : Partout dans les clans okanakis à l'état domestiqué. N'existe pas à l'état sauvage.

ALIMENTATION : Omnivores. Ils sont bons chasseurs mais aiment aussi beaucoup les fruits.

ESPÉRANCE DE VIE : Un griffo vit en général 20 ans et reste fidèle à son propriétaire.

DESCRIPTION PHYSIQUE : Les griffos sont des animaux aussi agiles sur terre que dans les airs. Leur corps est à l'avant celui d'un aigle avec la tête, l'encolure et les membres avants recouvert d'écailles ainsi que des serres qui ornent leur pattes antérieures. Sur cette partie, la chose qui est remarquable ce sont les oreilles qu'on observe pas sur une tête d'aigle.  L'arrière-main est celle d'un lion où les plumes laissent place à la fourrure, et les serres à des pattes puissantes. Ils possèdent un queue comparable au lion mâle : avec un toupet de poils au bout, ainsi que des grandes ailes qui leur servent à voler. Ils font entre 1,60m et 1,70m au garrot, pèsent entre 600 et 800 kilos, avec une envergure allant jusqu'à 3,5 m les ailes déployées. En fonction de leur gabarit, ils peuvent supporter entre 100 et 120 kilos en vol. Leur robe peut être bleutée, noire, brune, rousse ou sable.

DESCRIPTION DU CRI : Le griffo pousse des cris comparables à ceux des rapaces.

DENRÉES UTILISABLES : Parfois quand un griffo meurt on récupère ses plumes en son souvenir.

COMPORTEMENT : Les griffos sont des animaux adaptés à la cohabitation avec les humains. Même perdu, un griffo tentera toujours de retrouver le contact avec les humains. Ils ne sont donc pas farouches ou sauvage. Ils aiment vivent en groupe et apprécient être en contact avec leur semblable. Il arrive même que les griffos d'un clan se protègent entre eux face à une menace. Il faut cependant faire attention, s'ils ne présentent aucun danger pour leur propriétaire ou les gens qu'ils connaissent, ils peuvent être plus agressifs envers un inconnu, ou quelqu'un qui se montre menaçant envers lui ou son maître.
On peut aussi noter que ces animaux sont fidèles et intelligents. On peut facilement leur apprendre plusieurs ordres bien que certains aient leur petit caractère avec lequel il faudra apprendre à composer. Il arrive aussi qu'un griffo "boude" son maître si celui-ci le néglige, et on a même vu certains individus chercher à rendre "jaloux" leur maître en prêtant plus d'attention à un autre humain.
Autre détail :  Comme l'arrière est mammifère les femelles accouchent de petits tout formés. Les femelles donnent naissance à un ou, plus rarement, deux petits. Dans les dix premiers jours, quand leur bec est encore un peu moue, les griffoins tètent leur mère, mais rapidement ils mangent du solide et adopte le régime alimentaire des adultes.


DOMESTICATION ET UTILISATION(S) :
-Monture : les okanakis s'en servent comme montures depuis des générations et des générations, si bien qu'on peut les appeler "le peuple griffo". Ils doivent être harnachés d'un équipement spécial pour être montés (un filet et une selle), et leur initiation à la monte se fait dès leur deux ans (lorsqu'ils deviennent assez forts pour porter un homme). Généralement, il y a dans chaque clan okanaki un "dresseur de griffos" qui s'occupe de "débourrer" les jeunes griffoins avant de les confier à leur propriétaire.
-Animaux de bât : même quand ils ne sont pas montés ils restent des animaux utiles qui peuvent être harnachés pour tirer des charges.
-Associé de chasse : bons chasseurs, les griffos chassent avec leur maître. Certaines techniques de chasse sont totalement basées sur la complicité griffo/humain.

POINTS FORTS :
-Serres : ils s'en servent pour attraper, griffer, transpercer une proie ou un objet.
-Endurance : même chargés ils sont capables de tenir en vol, comme au sol plusieurs heures sans faiblir.
-Agilité en vol : ils sont autant capables de faire des plongeons, des pointes du sur-place, ou du vol en arrière, le griffo est très bon acrobate dans les airs.
-Vitesse en piquet : lorsqu'un griffo fond sur sa proie en piquer il peut atteindre 100km/h.
-Vue : aussi perçante que celle d'un aigle.

POINTS FAIBLES :
-Agilité au sol : même si ils sont aptes à évoluer au sol, ce n'est pas là où ils sont le plus agiles.
-Sensibilité aux maladies : en vu de leur nature hybrides ils sont sensibles autant aux maladie qui touchent les volatiles que les mammifères.


AUTRES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES : //
- Image de silvermoonnw [Voir en grand] -
- Fiche proposée par Le Créateur. Pour les questions les poser dans La FAQ sur l'univers -

Lien de cette fiche :
Code:
http://archipel.forums-actifs.com/t29-divinites-et-creatures#griffo


LAMPAGA (♂), LAMPAGA (♀), PAGON (Petit)  

DENSITÉ : MOYENNE

AGRESSIVITÉ : NULLE

HABITAT : Domaine d'Îleglace, animal d'élevage non présent à l'état sauvage.

ALIMENTATION : Le lampaga est un herbivore domestique.

ESPÉRANCE DE VIE : 10 ans.

DESCRIPTION PHYSIQUE : Le lampaga est une sorte de mouton à poil long. D'une teinte grise il en moyenne 50 à 60 kilos, et fait 1 m au garrot. Les mâles et les femelles ont des longues cornes qui repartent vers l'arrière. Ils ne possèdent pas de queue et leurs sabots sont fendues en deux.

DESCRIPTION DU CRI : Le lampaga pousse une sorte de bêlement qui peut être confondu avec celui d'un mouton.

DENRÉES UTILISABLES :
-La laine, il est utilisé principalement pour sa laine : très résistante, très chaude et facile à tisser, elle est considérée comme la meilleure matière première pour faire des vêtements résistants, chauds et pratiques.
-Le lait des femelles : on utilise aussi parfois son lait pour des préparations culinaires, et
-Sa peau, elle sert à faire des pièces de cuir.
-Viande, assez peu utilisée car elle a peu de goût, il existe cependant certaines recettes qui l'utilise. Elle se vent à très faible prix.

COMPORTEMENT : Le lampaga est un animal grégaire qui vit en troupeau. Uniquement domestiqué, il n'est pas présent à l'état sauvage et ne sait d'ailleurs pas se débrouiller sans l’assistance humaine car ils a des réflexes de survies très limités (on a déjà vu des individus courir vers un prédateur...). Leur comportement est dicté par la masse et ils supportent mal d'être séparés du troupeau. On trouve généralement quelques éléments "meneurs" légèrement plus intrépides que les autres et qui sont suivies par les autres. Si il a peur des gestes brusques et des bruits trop forts, il n'en reste pas moins très facilement manipulable.  

DOMESTICATION ET UTILISATION(S) : Le lampaga est l'animal d'élevage emblématique d'îleglace. Il est élevé en troupeau essentiellement pour sa laine.

POINTS FORTS :
-Cornes : Ils se servent pour charger.
-Laine : quand celle-ci est épaisse elle peut les protéger de façon limitée des coupures et blessures causées par des griffes crocs.
-Ouïe, odorat, plutôt bons.  

POINTS FAIBLES :
-Intelligence (très) limitée : les lampagas sont des animaux pour lesquels les preuves de stupidité ne tarissent pas.
-La vue : elle est très mauvaise et souvent encombrée par la laine au dessus des yeux les lampaga ne voient pas grand chose.
-Vitesse de déplacement : les lampagas ne galopent pas très vite surtout quand ils sont encombrés par leurs longs poils et ils ne sont pas non plus des exemples d'agilité.

AUTRES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :
Prononciation :[lam -paga]
Le lampaga est parfois juste appelé "Paga",
- Image de Deskridge [Voir en grand] -
- Fiche proposée par Pseudo. Pour les questions les poser dans La FAQ sur l'univers -

Lien de cette fiche :
Code:
http://archipel.forums-actifs.com/t29-divinites-et-creatures#lampaga
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://test-troislieux.forumactif.org
 
Les créatures d'élevage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum trois lieux test :: Test entête :: MAJ Mésorian -2015- :: Textes et autres-
Sauter vers: